© 2016 par LeStudio. 

38-40 Rue de la Victoire, 75009 PARIS.

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
Isabelle Dupré:
Un Pont entre Deux Cultures
Exposition du 25/01/2017 au 22/02/2017

 

Éthologue spécialisée dans l’étude du comportement des cétacés, Isabelle Dupré découvre la photographie animalière à 12 ans, lors d’un voyage dans l’Arctique canadien. En 2008, elle expose ses images de mammifères marins prises aux quatre coins du monde au festival international de la photographie animalière de Montier-en-Der. Des explications scientifiques accompagnent chaque tirage afin que les comportements photographiés révèlent toute leur beauté, ainsi que leur signification. Ses photos sont distribuées par l’agence photographique Naturimages. Depuis 2013, ses photos sont exposées sur toile bâchée tous les ans au Festival Coeur de France. En 2015, elle fait partie des 5 finalistes de la catégorie «Mammifères» du célèbre concours International de la GDT.  Ses photos sont parues dans la presse nationale comme Nat’Images mais aussi internationale comme World Photography Organisation, Wild Planet Photo Magazine ou encore Ocean Planet Special Edition. 

 

Depuis plusieurs années, la passion des mammifères marins et de la photographie en a croisé une autre, celle des îles du Pacifique et en particulier la Polynésie et la Nouvelle-Zélande. Titulaire d’une bourse de recherche, Isabelle a parcouru la «Terre du long nuage blanc» en 1996 pour la première fois et y est retournée pour explorer les relations entre les hommes et les cétacés mais aussi la culture maorie. Elle découvre la Polynésie en 2004 par la plongée sous-marine et tombe sous le charme de la danse tahitienne et de la musique maohie. Plusieurs années après, en cherchant un professeur d’Ori Tahiti en France, elle croise la route de Tahia Cambet qui va non seulement lui permettre d’apprendre les bases de la danse mais aussi lui donner sa chance comme photographe officielle de sa troupe O Tahiti Nui.

Ainsi, depuis deux ans, Isabelle a le privilège de photographier les talentueuses danseuses de la troupe "O tahiti Nui". Avec ces passionnées de danse, elle explore une autre facette de la photographie, la photo de studio, ainsi que la direction d’artistes devant un appareil photo. Ensemble, elles essaient de magnifier et de révéler la grâce, la beauté et la sensualité du Ori Tahiti.

Le projet photographique "un pont entre deux cultures" est venu des discussions qu'elle a pu avoir avec ces jeunes femmes polynésiennes vivant à Paris, loin de leur culture d'origine, mais continuant à la faire vivre au travers de la danse. 

Naturellement, Isabelle a eu envie de les faire évoluer sur les ponts de Paris qui font se rejoindre deux rives tout

comme ces jeunes femmes sont un lien entre deux cultures. Le pont est aussi symbolique, reliant laVieille Europe au Pacifique, la tradition à la modernité.

1/1